Un stationnement avec votre condo?

Classé dans : Condos neufs | 0

Ce n’est pas un secret : un espace de stationnement en condo vaut souvent bien plus cher que la voiture qui va dedans! En février dernier, Jobboom nous apprenait qu’une case de stationnement à Montréal coûte entre 30 000 $ et 50 000 $, dépendant du secteur. Voilà un élément suffisamment important pour en faire douter plus d’un : faut-il acheter ou non un stationnement avec son nouveau condo?

Évidemment, si vous tenez mordicus à votre voiture, les options sont minces, malgré que le stationnement sur rue peut rester un choix acceptable. Par contre, si vous pouvez imaginer votre vie sans auto (ce qui est tout à fait possible à Montréal), ou si vous n’en possédez simplement pas, alors la question devient plus pressante.

Un argument qui revient régulièrement en faveur de l’achat d’un stationnement est celui de la revente. Plusieurs experts affirment que l’achat d’un stationnement aiderait lors de la revente. Sur ce point, Prével nous apporte une indication intéressante : les propriétaires d’unités de plus de 800 pieds carrés achètent généralement un stationnement. La règle semble assez logique : les plus petites unités étant moins chères que les grandes, elles attirent des acheteurs qui seront moins enclins à dépenser pour une voiture.

Comme votre unité, la valeur de votre stationnement est soumise aux règles du marché et pourrait prendre (ou perdre) de la valeur. Mais il est permis de se demander si l’argent demandé pour une case de stationnement ne serait pas mieux investi dans une unité un peu plus recherchée. Sur ce point, il est intéressant de mentionner un avantage de posséder un stationnement si vous n’avez pas de voiture : la possibilité de le louer. Au centre-ville de Montréal, certaines tours à bureau peuvent charger jusqu’à 300 $ mensuellement pour un tel service. Faites votre calcul : peut-être que la location de votre stationnement serait rentable, sans oublier qu’il faudra gérer tout cela.

Dans tous les cas, il ne semble pas y avoir de consensus sur la question, la réponse varie de cas par cas. Vérifier le prix demandé, le nombre d’espaces dans l’immeuble, le marché aux alentours, les exigences du stationnement sur rue, le prix que vous pouvez obtenir en location, etc. Vérifier aussi les contrats de copropriété pour connaître ce que vous pouvez faire ou non avec l’espace que vous achetez.

Au final, si le prix de l’unité de vos rêves ne vous permet pas d’emprunter plus pour acheter un stationnement supplémentaire, la question est peut-être simplement superflue.

(Note aux lecteurs : l’auteur de ce billet n’est ni un courtier immobilier, ni un conseiller financier. Cet article représente simplement un point de vue basé sur d’autres articles traitants du même sujet. L’aide d’un professionnel pourrait vous aider à prendre une décision finale éclairée).

Visualisez tous les projets immobiliers à Montréal, avec ou sans stationnement!

photo-1419332563740-42322047ff092

Vous aimez l'article?

Inscrivez-vous pour recevoir les mises à jour de ce blogue par courriel chaque semaine!

Prénom & nom

Courriel

Sources des images